Histoire du chocolat et des hommes
L’homme et le chocolat : une histoire d’amour vieille de plus de 5000 ans !
novembre 17, 2018
Le chocolat un alicament

Le chocolat, consommé avec modération est résolument bon pour la santé. En effet, ses vertus sont puissantes et nombreuses

Omniprésents dans nos gourmandises, le chocolat est souvent diabolisé et accusé de tous les maux par les adeptes de la diététique. Pourtant, consommer le bon chocolat et en quantité adaptée est bon pour la santé ! Alors, si le chocolat est un bon alicament pourquoi s’en priver ? 

Pourquoi le chocolat est-il diabolisé ?

Le chocolat est souvent ciblé comme étant une des causes de tous les maux pour les personnes souffrant de surpoids. Omniprésent dans les pâtisseries et autres gourmandises liées aux bombes sucrées que nous mangeons parfois en dessert ou entre les repas, l’amalgame est vite fait pour confondre le chocolat avec aliment résolument mauvais pour la santé.  

Pourtant, la matière première n’est qu’une base utilisée par la suite dans la confection de ces délicieux mets. En réalité, c’est le sucre, généreusement ajouté, qui est la cause de la mauvaise réputation du chocolat 

Le chocolat un alicament

Le chocolat, consommé avec modération est résolument bon pour la santé. En effet, ses vertus sont puissantes et nombreuses

Le chocolat et les vertus qui en font un alicament

Le chocolat, dans sa version la plus pure, contient une centaine de substances antioxydantes. Celles-ci renferment des vertus incroyables : 

  • La caféine et la théobromine lui affère un effet stimulant 
  • La Phényléthylamine lui offre un côté aphrodisiaque 
  • Le phosphore, potassium, fer et magnésium lui donne des vertus déstressantes 
  • Les glucides et lipides contenus apportent un surplus d’énergie 
  • La Vitamine E joue un rôle important contre le vieillissement des cellules 

A cela s’ajoute sa capacité à être bon pour le système cardiovasculaire ainsi que pour le transit intestinal.  

Une consommation devant rester modérée

A vertus exceptionnelles il faut cependant opposer consommation abusive. Une trop grande consommation de chocolat produira des effets néfastes sur la qualité du sommeil, puisque significativement énergisant.  

Bien qu’une consommation modérée soit conseillée, 100g de chocolat renferme tout de même 500 kcal, des glucides et des lipides. Manger une tablette par jour apportera davantage de désagréments que de côté vertueux.  

Les migraineux seront également sensibles à la tyramine contenue naturellement dans le chocolat. Cette substance risque de provoquer des migraines.   

Alors le chocolat est-il bon ou mauvais pour la santé ? 

Comme pour beaucoup de choses, la règle d’or est de consommer cet aliment avec modération. Une consommation raisonnée transforme même le chocolat noir en alicament, grâce aux vertus citées précédemment.  

Les variantes du chocolat, tel que le chocolat au lait, chocolat blanc ou, pire encore, les desserts à base de chocolat, sont en revanche trop généreusement fournies en sucre, le rendant résolument plus agréable pour les papilles, mais également moins vertueux pour la santé.

Comments are closed.

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other